RETOUR PAGES PERSO

 

Bienvenue sur " Coopération en Kabylie "

 

Présentation

Coopération

Pères Blancs

La_Kabylie

Taguemount- Azouz

Excursions

Courrier et retrouvailles

Poésie et bibliographie

Liens favoris

Nouvelles des Anciens

 

 L'homme bleu, ... je te reconnais ! 

2003 : Année de l'Algérie !

La presse ( et plus encore la télévision ) ne s' intéresse à ce pays que pour ses  malheurs : misère, intégrisme, terrorisme et tout récemment, des séismes.

Et moi, qui ai passé 2 ans de ma jeunesse en Kabylie, qu'ai-je fait, depuis, pour faire connaître et aimer ce pays ?

À la fin de mon temps de coopération en 1973,  un élève m'a écrit: 

«  Nous avons passé une année éternelle dans nos cœurs. Malheureusement on va se séparer; peut-être si vous revenez en Algérie,   on se rencontrera et on évoquera ce temps passé à Taguemount-Azouz  »    

J'y suis retourné en 2002 et je voudrais dire, à toutes et à tous, que l'accueil a été formidable.

Moi au Hoggar en 1973

 

 

 

 Fils de petits fermiers bretons.

Comment m'étais-je retrouvé en Algérie 9 ans après son indépendance ?

Mes parents étaient de petits agriculteurs.  À la ferme, on me confiait souvent le troupeau de vaches et  il  arrivait qu'elles échappent à ma surveillance : j'étais plongé dans un livre et lorsque je relevais le nez, les bêtes étaient parties dans les champs des voisins.

Aussi mes parents ont vite compris que ce qui m'intéressait c'étaient les études. Non pas des études bien longues mais une formation et un métier dont ils seraient fiers.

Et à 20 ans, me voilà INSTITUTEUR ! Il me restait à faire mon service militaire; pourquoi pas comme coopérant ?

Des copains dans les prés.

 

 

 

 Collégien, ma destination quotidienne était COMBOURG, le pays de CHATEAUBRIAND.

"La fenêtre de mon donjon s'ouvrait sur la cour intérieure…

La nuit je n'apercevais qu'un petit morceau de ciel et quelques étoiles. Lorsque la lune brillait et qu'elle s'abaissait à l'occident, j'en étais averti par ses rayons, qui venaient à mon lit au travers des carreaux losangés de la fenêtre. Des chouettes, voletant d'une tour à l'autre, passant et repassant entre la lune et moi, dessinaient sur mes rideaux l'ombre mobile de leurs ailes.

 Relégué dans l'endroit le plus désert, à l'ouverture des galeries, je ne perdais pas un murmure des ténèbres. Quelquefois le vent semblait courir à pas légers ; quelquefois il laissait échapper des plaintes;  tout à coup ma porte était ébranlée avec violence, les souterrains poussaient des mugissements, puis ces bruits expiraient pour recommencer encore. A quatre heures du matin, la voix du maître du château, appelant le valet de chambre à l'entrée des voûtes séculaires, se faisait entendre comme la voix du dernier fantôme de la nuit. Cette voix remplaçait pour moi la douce harmonie au son de laquelle le père de Montaigne éveillait son fils."

Marché à COMBOURG (Robida)

Mémoires d'OUTRE-TOMBE ( CHATEAUBRIAND )

 

 

 Voilà d'où me vient peut-être mon goût pour les cultures du monde : les récits d'aventure .

"Les Pygmées discutèrent entre eux et l'un d'eux partit en courant, tandis que les autres, par signes, invitaient les étrangers à accepter l'hospitalité du village.

Tim était décidé à dormir en plein air, si pressante que fût l'invitation, mais les indigènes lui bâtirent une hutte spéciale, ce qui écarta toute difficulté.

Pour des gens civilisés, une telle entreprise eût été compliquée, mais la manière de construire des Pygmées est si simple et si ingénieuse qu'il n'aurait pas fallu plus de temps pour dresser une tente.

Tout d'abord, ils coupèrent huit tiges de bambou, hautes de dix pieds. Ils les fendirent par le milieu et posèrent la moitié de ces tiges à plat sur le sol, à une distance d'un pied. Quand elles furent reliées ensemble par d'autres tiges transversales, en bas, au faîte et au milieu, la charpente ainsi constituée fut abondamment recouverte d'une bonne épaisseur de grandes feuilles, les petits ouvriers travaillant des deux extrémités vers le centre. Enfin la seconde moitié des tiges fendues fut placée et attachée sur les feuilles pour les fixer solidement, et hop! la construction était achevée. Il n'y avait plus qu'à la courber en demi-cercle, les deux extrémités étant plantées en terre."

Illustration Coll.Spirale (1963)

Chasseurs d'ivoire. ( Colin DAY )

 

 

 3 jours pour apprendre l'Algérie ! ! ! 

 

Avant d'embarquer pour Alger, les coopérants étaient regroupés à Aix-En-Provence pour une succincte présentation du pays qui avait besoin de leurs services.

En 3 jours, on nous présenta l'Algérie : son climat "désertique", ses villes "typiques", ses productions agricoles "exotiques", ses industries "étatiques", ses sites touristiques "anachroniques", ses cultures "folkloriques", sa population "prolifique", ses écoles "laïques ou coraniques" ... et son unique richesse "pétrolière".

Alors,  j'ai  acheté le livre de Rachid BOUDJEDRA " Vies Quotidiennes Contemporaines en ALGÉRIE " édité par Hachette en 1971. Et là, j'ai découvert une Algérie encore archaïque mais qui voulait se moderniser.

Édition Hachette 1971

 

 

 

 Ma première impression : des gens pauvres mais volontaires .

"Voilà une semaine que je suis arrivé à Taguemount. ... Ce n'est pas un pays riche : les gens se contentent parfois de quelques fruits. Ils élèvent 2 ou 3 moutons, 1 ou 2 chèvres et quelques-uns ont une vache maigre. Les maisons ont plutôt l'air de petites cabanes de jardinier. À l'intérieur, il n'a presque pas de meubles. Les enfants dorment dans un coin sur des tapis...

Les élèves ont vraiment l'intention d'apprendre et certains font jusqu'à 14 km* à pied, matin et soir, dans les collines, pour venir à l'école. Ils sont prêts à faire le maximum pour réussir. ..."

( * J'avais  surévalué la distance; cela n'enlève rien à leur courage.)

Timbre Série Costumes

Première lettre à mon jeune frère .

 

Présentation

Coopération

Pères Blancs

La_Kabylie

Taguemount- Azouz

Excursions

Courrier et retrouvailles

Poésie et bibliographie

Liens favoris

Nouvelles des Anciens

Gérard LAMBERT 2 Av. des Genêts

35220 CHÂTEAUBOURG ( France )

Page pour usage personnel

 VSNA © GeLamBre

Site créé en MARS 2003

Dernière mise à jour : OCTOBRE 2005